Bilan 2017

Notre activité 2017 a été fortement perturbée par une épidémie de peste qui a touché la majorité des grandes villes de Madagascar. Les mesures sanitaires ont contraint à une fermeture des écoles de Majunga jusqu’au 06/11/17. De ce fait, nos actions du dernier trimestre de l’année ont dues être réduites au minimum avec notamment l’annulation de la mission pluri-disciplinaire à l’EPP de Fanantenana, et la suspension de la distribution de collation durant le dernier trimestre 2017. Grâce au travail de l’équipe de bénévoles permanents nous avons pu maintenir le suivi paramédical continu des enfants et la distribution des traitements anti-parasitaires dès la réouverture des écoles.

Cet engagement des bénévoles locaux rejoint notre observation d’une large participation des étudiants de médecine et de dentaire de la ville de Majunga à nos actions. Nous avons été particulièrement marqués par l’intérêt donné par cette génération au bénévolat et à leur formation.

Cette année 2017 a également été marqué par l’envol de 12 jeunes filles vulnérables grâce à notre projet de réinsertion sociale.

1- Consultations médicales

Nous avons proposé une consultation pédiatrique gratuite à 134 enfants dans les écoles d’Amborovy et d’Antsanitia.

Les consultations étaient réalisées par 1 pédiatre de la Réunion et 1 médecin ainsi que plusieurs internes du CHU de Majunga pour apporter à ces étudiants une autre expérience professionnelle. Les soins étaient réalisés par des paramédicaux, bénévoles de Majunga et de France.Les principaux motifs de consultation étaient dentaires et respiratoires.

Nous n’avons pas réalisé de consultations médicales à l’EPP Fanantenana cette année 2017.

Nous avons également soutenu la prise en charge chirurgicale de 2 enfants suivis dans notre programme.

2- Consultations paramédicales

L’équipe de bénévoles permanents de Majunga ont continué à proposer une permanence de la prise en charge médicale grâce à des consultations paramédicales hebdomadaires dans chacune des 3 écoles.

Nous avons également observé une diminution de l’activité par rapport à l’année précédente avec 715 consultations sur l’année au niveau des 3 sites. Les consultations n’ont pu reprendre que mi-novembre compte tenu de la rentrée scolaire décalée au 06/11/17 à cause de l’épidémie de peste qui a touché Madagascar.

3- Santé dentaire

Les étudiants de l’IOSTM ont également participé aux consultations à l’EPP d’Amborovy, encadrés par 2 enseignants de la faculté de Médecine dentaire.

Ils ont réalisés pendant ces 4 jours 186 consultations de dépistage. Des informations de prévention ainsi qu’une brosse à dent ont également été délivré à chacun de ces enfants.

A l’issue de la mission en avril 2017, 130 enfants qui nécessitent des soins urgents ont été identifiés. Et 4 autres enfants ont également été signalés comme ayants besoins de soins urgents entre cette mission en avril et la réalisation des soins. Au final 87 enfants sur les 134 enfants pris en charge ont pu bénéficier de soins dentaires complets. 44 n’ont reçu que les premiers soins car ne sont pas revenus pour le deuxième et/ou le troisième rendez-vous.

Le taux d’abandon des soins est passé de 56,55% en 2016 à 33,59% pour cette année. Les séances de sensibilisation et d’éducation à la santé et la continuité du transport jusqu’au bout des soins ont largement contribué à l’atteinte de ces résultats.

Les soins étaient plus nombreux que les extractions, ce qui est un bon indicateur, selon l’IOSTM.

Concernant l’école d’Antsanitia, les soins dentaires d’une dizaine d’enfants ont été réalisés dans une structure associative plus proche géographiquement, pour limiter les difficultés logistiques liées à l’éloignement.

4- Education à la santé et prévention

Le thème présenté lors des sessions d’éducation à la santé en 2017 était la conduite à tenir en cas de fièvre : moyens physiques, ce qu’il ne faut pas faire, les signes de gravité … etc …

82 enfants d’Antsanitia et 557 enfants de l’EPP d’Amborovy et leurs familles ont pu participer à ces ateliers réalisés par les sages-femmes bénévoles de l’association. Un traitement antiparasitaire (Albendazole) a également été distribué à chaque enfant à la fin de l’atelier.

Malgré l’annulation de la mission du mois de novembre à Fanantenana, nous avons tout de même distribué un traitement antiparasitaire à 730 enfants de cette école en décembre, pour respecter la recommandation d’une prise annuelle d’anti-parasitaire compte tenu du taux d’infestation important chez ces enfants (43%).

La crise liée à l’épidémie de peste a également perturbé notre organisation concernant la distribution quotidienne de collation à 250 enfants que nous n’avons malheureusement pas pu assurer pour le dernier trimestre de l’année.

5- Envol

Durant la première année, nous avons sélectionné 22 bénéficiaires dont 12 mères célibataires (14 enfants bénéficiaires) parmi les 63 référées par les fokontany, les maisons de quartiers et les diverses associations œuvrant en faveur des femmes et des jeunes. Cette sélection a été faite sur la base des critères prédéfinis par l’équipe du projet.

Pour la première année, chacune des 22 bénéficiaires a fait l’objet d’un bilan de santé pour elle-même et leurs enfants, d’un suivi continu. Nombre de filles sous contraception : au début : 4/22 ; à la fin : 11/17. Des séances d’éducation à la santé, à l’hygiène et de puériculture leur sont, également, dispensées.

22 jeunes ont suivi la formation de base et de développement personnel la première année. Pour la première année, 18 jeunes ont suivi une formation professionnelle : 10 en cuisine – pâtisserie, 5 en coupe et couture et 3 en coiffure. 12 jeunes seulement ont réussi leur examen de fin de formation, 5 repasseront leur examen en octobre. Sur les 12 jeunes, 5 travaillent pour leur compte, 6 sont en stage de pré-embauche et une est encore à la recherche d’un stage ou emploi.

Pour la première année donc, 17 sur les 22 prises en charge au début, dont 7 mères (9 enfants) sont donc encore dans le proje

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site