Bilan 2015

Bilan d'activité 2015

Durant cette année 2015, notre objectif principal était de renforcer nos actions, notre appui, au niveau des écoles d’Amborovy et de Fanantenana.

Pour cela nous avons réalisé 3 missions médicales d’une semaine sur site : la semaine du 2 mars 2015, du 8 juin 2015 et du 26 octobre 2015.

Ont participé à ces actions : 1 médecin du CHGM, 1 médecin d’Aubagne, 2 infirmières du CHGM et 1 interne de médecine générale de la Réunion. On note également pour nos actions éducatives la participation d’une professeure des écoles de la ville de Saint-Paul (le Ruisseau). Ont participé également l’équipe locale de Majunga composée de : - De personnels médicaux et paramédicaux : médecin, sages-femmes, internes et infirmier bénévoles de Majunga, - Personnels non médicaux : l’équipe de l’école Hôtelière et la JCI de Majunga.

En plus des 467 consultations réalisées durant les missions, cette équipe locale assure depuis le mois de novembre 2014 une présence paramédicale hebdomadaire au niveau des 2 écoles, pendant toute l’année scolaire. Durant cette année 2015 ces bénévoles ont réalisé 881 consultations. Ces résultats montrent l’importance d’un suivi toute l’année de ces enfants. Pour améliorer cette prise en charge continue nous avons également renforcé nos liens cette année avec les différentes structures médicales locales notamment avec la Faculté de Médecine Dentaire et le service de Pédiatrie du CHU de Mahajanga, en apportant également ainsi des nouvelles expériences aux étudiants participants aux missions.

1 – Consultations Pédiatriques

En plus des consultations programmées de tous les élèves de CP, nous avons continué à proposer cette année les consultations libres, ouvertes à tous les enfants de l’école et leurs fratries durant nos semaines d’action : 467 enfants ont bénéficié d’une consultation pédiatrique et des soins au décours gratuits.

Nous avons renforcé notre partenariat avec le service de Pédiatrie du CHU de Majunga en réalisant les consultations en binôme par des internes de Majunga et de la Réunion, sous la responsabilité d’un Pédiatre de la Réunion et d’un médecin du CHU de Majunga ce qui permet ainsi d’intégrer de l’enseignement médical à nos actions.

L’analyse de nos actions à travers le travail de thèse de médecine du Dr Nicolas Henocq a montré que les principales difficultés rencontrées concernaient l’impact sur les pathologies aigues. Il était donc nécessaire de pouvoir proposer à ces familles une prise en charge médicale de façon continue. Pour cela, depuis le mois de novembre 2014, l’équipe paramédicale locale de l’association (sages-femmes et infirmier bénévoles), assure une permanence hebdomadaire au niveau des 2 écoles. En fonction de leur état de santé les enfants peuvent être ensuite orientés gratuitement vers des structures de santé de proximité (convention mises en place avec les Centre de Santé de Base et l’école de Médecine Dentaire). 881 enfants ont été vus lors de ces consultations d’accueil et d’orientation lors de ce premier semestre de l’année 2015.

2 – Santé dentaire

Les élèves de l’école de Médecine Dentaire de Majunga continuent à accompagner l’équipe de Tsiky lors des missions en proposant des consultations dentaires gratuites.

Les soins urgents sont réalisés au décours et tous les autres soins sont programmés lors d’une semaine dédiée aux enfants durant laquelle 173 enfants ont pu bénéficier d’une prise en charge dentaire. Les étudiants ont réalisé ces soins gratuitement et la totalité des consommables ont été financés par l’association Tsiky.

Ces soins sont nécessairement accompagnés d’action de prévention compte tenu de l’état de santé dentaire de ces enfants. Nous avons de ce fait proposé en novembre un atelier théorique sur l’hygiène bucco-dentaire et les pathologies associées à tous les élèves de l’école Fanantenana et leurs parents (451 élèves présents). Cet atelier était suivi d’une mise en pratique ainsi qu’une distribution de brosse à dents.

3 – Malnutrition

Lors de cette année 2015, nous avons poursuivi nos actions de prévention de la malnutrition dans les 2 écoles, par la distribution quotidienne d’une collation fortifiée à l’école à tous les élèves de CP, soit près de 250 enfants au total.

4 – Prévention des maladies infectieuses

4-1 Traitement anti parasitaire

Un traitement antiparasitaire préventif a été distribué aux 1124 enfants des 2 écoles avec l’objectif de le renouveler tous les 6 mois selon les recommandations de l’OMS.

4-2 Les maladies diarrhéiques : prévention et conduite à tenir

Poursuite de l’atelier qui a été réalisé en novembre 2014 à Amborovy avec dans un premier temps une information théorique sur la gestion de la diarrhée.

Le but étant de reconnaitre les signes de complications et la conduite à tenir. Secondairement, réalisation d’un atelier pratique durant lequel nous avons préparé un soluté de réhydratation avec les familles et donné ainsi une information pratique sur comment réhydrater son enfant. 584 enfants de Fanantenana et leurs familles ont participés à ces ateliers.

Ces deux ateliers étaient suivis d’un atelier tenu par les élèves de l’école hôtelière (EMTH) pour rappeler aux familles les bases d’hygiène en cuisine pour prévenir les troubles digestifs divers.

4-3 La bilharziose

En 2013 nous avons observé des signes indirects de bilharziose, soit une présence de sang dans les urines, chez 1/3 des enfants de l’EPP d’Amborovy. Selon les recommandations de l’OMS nous avons traité toute l’école et ce traitement doit être renouvelé tous les 2 ans.

Compte tenu de ces recommandations et de la recrudescence des consultations pour bilharziose ces derniers mois lors de nos missions, nous avons de nouveau consacré une semaine à cette pathologie à l’EPP d’Amborovy. Nous avons proposé à tous les parents présents et tous les enfants de l’école, soit 540 enfants, des séances d’information sur la bilharziose urinaire. Ces ateliers étaient principalement axés sur le mode de transmission et les conséquences de la maladie. Nous avons proposé à tous les enfants de l’école un dépistage de l’hématurie par bandelette urinaire Multistix®, considérée comme positive à partir d’une croix. 54 % des enfants de l’école présentaient une hématurie, soit un signe de bilharziose urinaire. Tous ces enfants ont reçu un traitement par Praziquantel.

Cette augmentation de la prévalence, liée à des probables ré infestations, montre que des mesures d’assainissement des eaux dans les quartiers concernés pourraient les prévenir ainsi qu'une sensibilisation à grande échelle des risques liés au contact des eaux stagnantes. Nous avons transmis dans ce sens les résultats de notre étude aux autorités de la ville de Majunga.

5- Education sexuelle

Nous avons délocalisé cette année nos actions d’éducation sexuelle auprès de l’association Tolon-Tanana qui accueille des adolescentes victimes de prostitution ou d’autres formes de violence. Nous avons proposé à ces jeunes femmes vulnérables notre appui au niveau médical.

Les 20 sur 30 élèves présentes ont bénéficié : - D’une consultation médicale avec soins gratuits si besoin, - D’un dépistage du VIH, - D’une séance d’information sur la contraception et la prévention des Infections Sexuellement Transmissibles.

6 – Actions annexes

6-1 Volet éducatif, scolaire et matériel

- Semaine de partage en Mars

Poursuite de l’échange entre les élèves de CE1 de l’école du Ruisseau de la Réunion et ceux de l’EPP Fanantenana : échange de correspondance, partage de 2 cultures, imprégnation à la langue française et réalisation d’un dictionnaire Franco-Malgache.

- Projet Madagascar 2015 en Juillet

Plusieurs étudiants de classe préparatoire de la région Parisienne ont passé une semaine à l’EPP de Fanantenana. Ils ont proposé aux enfants des activités scolaires et ludiques ainsi que la rénovation des sanitaires de l'école

- Appui matériel

Suite à l’importance des pluies en décembre 2014 les élèves de Fanantenana ont présenté des difficultés d’accès importantes à leur école et notamment à leurs salles de classe. En constatant cela nous avons décidé d’offrir un accès en dur à l’école.

- Semaine de partage en Novembre

Mise en place d’une correspondance entre une classe de CE1/CE2 de l’école du Ruisseau de la Réunion et une cinquantaine d’élèves issus des 4 classes de CE de l’EPP d’Amborovy à Majunga. Elle s’est faite sous forme de partage d’informations sur leurs deux cultures, par le biais de vidéos, photos légendées, cartes de présentation, dessins, etc, produits par les enfants. Ils ont également commencé la réalisation d’un dictionnaire Franco-Malgache illustré, qui s’étoffera au fil des missions… Leur investissement a démontré leur intérêt pour cet échange de connaissances, qui leur a aussi permis de faire des apprentissages en langue française. Les autres élèves de CE ont participé à quelques activités sportives et artistiques.

6-2 Appui au service de Pédiatrie du CHU de Majunga

Poursuite des dons de consommables médicaux au service de Pédiatrie du CHU. Afin de proposer un programme plus complet d’appui, dans le cadre d’un projet institutionnel, nous sommes en train d’étudier actuellement une possibilité de reprise de la coopération entre le CHU de Majunga et le CHGM.

7 Projet 2016

L’importante fréquentation des consultations paramédicales hebdomadaires dans les 2 écoles nous montre l’importance de développer une prise en charge médicale plus adaptée aux situations aigues. Par ailleurs, le nombre de consultations que nous avons réalisé lors des missions cette année est stable par rapport à 2014. Cela confirme le besoin d’étoffer notre présence continue durant toute l’année scolaire, soit grâce aux divers partenariats, soit en développant encore les actions de notre équipe locale de bénévoles.

Nous avons été contactés l’an dernier par l’ONG AMADA, qui a réalisé de nombreux projets dans le village d’Antsanitia, à 25 km au nord de Majunga. Cette association nous a sollicités pour les soutenir dans le projet d’amélioration des conditions sanitaires de la zone. Un infirmier bénévole de Tsiky Majunga, Mr Gilles Tarvenier, se rend à Antsanitia de façon hebdomadaire depuis le mois décembre 2015 pour mieux évaluer le terrain, les besoins et les possibilités d’actions. Cette collaboration permettra aussi à notre association de développer une nouvelle expérience en milieu rural.

De par notre partenariat avec l’école hôtelière de Majunga et des sages-femmes bénévoles du CHU, nous sommes particulièrement sensibilisés par la problématique des adolescentes en difficultés de Majunga, tant au niveau éducatif que médical, avec notamment tous les dangers liés à la prostitution. Notre journée d’action auprès de l’association Tolon-Tanana, qui accueille des adolescentes victimes de prostitution ou de violences sexuelles, a renforcé notre envie de mettre en place un projet de prise en charge globale des mères-adolescentes de Majunga. Nous sommes actuellement à la recherche de financement pour la mise en place de ce nouveau projet.

 

Ba

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site